Naturelle intelligence.

Naturelle intelligence,

 

 

 

Alors que les gardiens de nos vertes richesses,

 

A tour de bras, éclaircissent nos espaces,

 

Deux hêtres nouent racines, être de l’autre hôtesses

 

Afin de se faire grandir, qu’ils ne se tassent.

 

 

 

Ménagent leurs branches maîtresses,

 

Partagent de leurs houppiers la place.

 

De tous branchages morts naturellement élagués,

 

Pour enfin protéger leur essence,

 

Tout en préservant leur descendance.

 

 

 

Que tous, même dans l’ignorance,

 

S’habituent à cette belle présence,

 

Sans se soucier de la naturelle intelligence.

 

©Philippe Grimard (11 mars 2018)